Présentation

La Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit du TOGO (Fucec-Togo) est le réseau de Coopératives d’Epargne et de Crédit (Coopec) le plus ancien évoluant dans le secteur de la microfinance dans notre pays. Cette expérience a démarré en 1969 avec l’initiative de la première Caisse d’Entraide dans la sous-préfecture d’Akébou (Sud Ouest du pays) par un volontaire américain du nom de James Winter, en mission au centre rural agricole de Kougnonhou auprès de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo.

Des bénévoles togolais ont pris son relais pour poursuivre l’essaimage des Coopec sur le territoire national. En 1983, la Fucec-Togo fut portée sur les fonts baptismaux par les Coopec regroupées en unions régionales.

Après un travail de fond, ce qu’il est convenu d’appeler désormais la Faîtière des Unités de Coopératives d’Epargne et de Crédit du Togo (Fucec-Togo) a vu le jour dans sa forme actuelle le 23 juin 2001 à Kara.

En Juin 2001, la Fédération des Unions Coopératives d’Epargne et de Crédit, par changement de dénomination est devenue la Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit (Fucec Togo) pour mieux coller à sa nouvelle vision d’un réseau à deux niveaux. Les Unions Régionales sont supprimées au bénéfice d’une Union Nationale dénommée Faîtière organisée en deux étages :

Au niveau local (à la base), les Coopec : elles ont essentiellement pour rôle la mobilisation des épargnes de leurs membres et de l’organisation des crédits à leur profit à partir des épargnes mobilisées. Les Coopec du réseau Fucec-Togo sont implantées aussi bien en milieu rural qu’urbain suivant les liens communs qu’elles se donnent.
Au niveau national, la Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit du Togo : elle est l’émanation des Coopec regroupées en une Union Nationale issue de la restructuration de la Fédération en juin 2001, répondant ainsi à un souci de reformatage du réseau avec des pôles fonctionnels conformes à la Loi.
La Faîtière est mise en place pour un meilleur encadrement du réseau et des services professionnels de qualité aux Coopec à des coûts partagés : formation, éducation coopérative, assurance, financement, inspection, vérification, conseils en gestion, représentation etc.

Les valeurs morales sur lesquelles le réseau se fonde particulièrement pour réaliser sa vision et remplir sa mission intègrent aussi entre autres l’importance des membres, la qualité des services, le professionnalisme, la solidarité et la responsabilité de rendre compte